composition

numen / IV.

“numen / IV.” is a short movie (c) by Ola Surdacka created to “Collage I — traveling heavenwards” (c)(r)(p) by Michael Nyvang.

This was made using only analog movie techniques.

I consider these visuals the best ever made for this sound.

Ola has my full endorsement for this work.

For best experience download file. Then view.

The reason I emphasize copyright information is that this soundtrack has been acquired on a non-exclusive license by an Irish movie production company for a production for which ‘the sound design’ received a major Irish award.

Te quiero

Un monologue intérieur avec des tableaux musicaux, sonores et poétiques de la zone crépusculaire entre le sommeil et la veille.

Matériel original développé à partir de mon propre texte, d’une musique composé en partition, d’improvisations sur un piano à queue et d’échantillons sonores originaux méticuleusement conçus.

Le montage a été effectué dans Digital Performer avec une partie vidéo rudimentaire “ébauchée” dans Final Cut Pro.

L’intention était de remplacer l’esquisse vidéo par des images de qualité broadcast dans une phase ultérieure, mais je n’ai pas pu le faire. La partie sonore et vocale est assez complète.

‘Ça qui est perdu se ne retrouve pas, mais devient poésie’.

(†) ‘Se’ ou ‘ce’ ? — “Ça qui s’est perdu se ne…” et “Ça qui est perdu ce ne …” a été fusionné vers : “‘Ça qui est perdu se ne retrouve pas, mais devient poésie.”

Old secrets

J. S. Bach wrote between 1000 and 10.000 compositions. His secret was that he didn’t use a computer…